Tico Tico – Dalida

Tico Tico

Tico tico par ci, Tico tico par là, Dans tout Séville on n’entend plus que ce nom là. Il passe par ici il va passer par là. Comme il est beau dans son costume de gala. Coiffé d’un sombrero, les cuisses bien à plat, Sur son cheval il se promène à petits pas, De sa moustache en crocs lustrée de gomina. Il fait rêver tous les jupons de la ramba. On dit tout bas que son Grand-père était corsaire. Qu’il faisait la traite des Noirs à Buenos Aeres. Et patati et patata dans la maison qu’il habita. Tout le gratin de la cala y defila. Tico tico devenu unique légataire. De son magot de son cheval et de ses terres. Il peut garder devant chacun son sombrero. C’est un vrai cabaleiro,

https://i1.wp.com/www.arabic.ru/hear/classic/dalida/img/dalida.jpg

I like the fast rythm of this song. Plus, these days I have to concentratemore on my French, I need to pass the DELF exam! I’d better read more in French and write in French. (i’m not feeling like attending a course in the CFCC, Centre Culturel Francais au Caire, so i’dbetter study solo)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s